Archive for the ‘Cinéma’ Category

h1

Saga Twilight : (Partie II) VUE par une fille !!

23 février, 2010

Knu :Suite du premier article Saga Twilight : (Partie I) LUE par une fille

juste au cas où encore une fois, je tiens à re-spécifier que je ne suis pas raide dingue d’un des acteurs, et suis en possession de toutes mes capacités mentales XD.

Pour commencer cet article qui parle des films, il est inévitable de commencer par le célèbre rituel ; on se tient bien droit, on inspire bien fort, on comprime ses abdos, sert les poings, ferme les yeux et d’une voix bien aiguë crier de toutes ses forces : ROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOB !!!!!!!!!

Alors les films, hmm hmm !!

J’ai comme idée que les adaptations cinématographiques d’un livre sont toujours très loin de rendre justice à l’œuvre originale… et ce n’est pas cette fois que je vais changer d’avis.

Mais cette fois, je me suis dit il ne faut pas comparer le film au livre, car on ne peut jamais retranscrire 500 pages en deux heure, je m’efforcerai d’avoir un esprit ouvert et sans préjugés !!

Le  premier volet Twilight ça le faisait quand même pas -_-‘, le scénario un peu bizarre parfois est un peu frustrant, des scènes qui passent trop vite, ou d’autre trop lentement enlèvent le charme de l’histoire, sans parler de celles maladroitement supprimées… ok je suis sévère mais ça reste qu’un avis.

J’ai davantage apprécié New moon, le fil conducteur a été mieux respecté, avec des scènes phares gardées, et le jeu d’acteur y est plus convaincant.

D’ailleurs en parlant de jeu d’acteur, je trouve celui des vampires bizarre !! Mais seulement celui des vampires lol.

Alors contrairement aux critiques cinématographiques qui ont clairement critiqué les performances d’acteurs, moi j’ai une théorie !! Tout ça c’est de la faute aux lentilles et au maquillage qui faussent les expressions ^^’ !! Les vampires sont censés avoir une belle peau blanche comme du marbre, et être super beaux, mais le résultat que je vois c’est des acteurs (à l’origine beaux) avec un fond de teint bleuté effet zombi mdr !! C’est du gâchis!!

Donc maquilleuses dehors !!! Ah et coloristes dehors aussi !! Car pour les besoins du film beaucoup d’acteurs ont du changer de couleur, c’est d’ailleurs amusant  de voir que dans la famille Cullen, à l’origine aucun acteur n’a la couleur de son personnage ^^…

ok ça c’est une remarque qui n’a rien à voir avec le cinéma, mais désolée en tant que fille voir ce résultat me révolte lol…

Bon ça fait une semaine que j’essaye d’écrire cet article, et conclusion quand j’essaye de critiquer ces films en me mettant à la place d’une fille, enfin rien que du point de vu d’une fille, sans m’obliger à être objective, je me retrouve dans un délire débile (la preuve ce que j’avais écris ci-dessus), je confirme donc ce que j’ai dit dans le précédent article, et je signe, multipliez les beaux mecs dans un film romantique, et c’est le jackpot.

Plus sérieusement (on se reprend), Twilight exploite un vide laissé par les films. Concrètement qu’est ce que propose le cinéma pour les adolescentes? Des films romantiques que leur maman regardent aussi, et des teen movies débiles avec la même histoire de lycéenne qui courent après le beau mec en combattant la fille populaire mais peste -_-… Et voilà qu’apparait Twilight en sortant des sentiers battus, sans concurrents et sans prédécesseurs, répondant à une demande très importante en fin de compte, de jeune filles en manque d’aventure et de romantisme… de contes de fées modernes.

La saga au cinéma a donc pour elle, le succès des livres, l’originalité du concept, un public jeune et indulgent, et un jeu très intelligent de marketing. Tout ce matraquage médiatique autour du film et des acteurs, la mise en avant de Robert Pattinson pour créer le mythe du bel acteur, le doute sur la nature de sa relation avec Kristen Stewart. Tout ça c’est du vent, mais du vent qui fait vendre (DVD, produits dérivés, etc).

Flairant le filon, une série a été lancée « The vampire dairies », un maladroit mélange de Twilight, Buffy et de Newport beach, même choses : lycéens, histoire d’amour entre vampire et humaine, sorcières… l’idée aurait été bien si ça n’était pas du réchauffé, hélas.

Je remercie Yas et Lina de m’avoir passé des photos pour faire mes articles (309 pour être exacte :p) y en avait tellement de jolies que j’ai décidé… d’en mettre aucune… ok je sors.

Pour conclure cet article, une dernière fois tous ensemble: >_< ROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOB AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!!!

Photo sélectionnée en exclusivité par Yas XD

Article sur le même thème : Saga Twilight : (Partie I) LUE par une fille

Publicités
h1

Valentine’s Day

14 février, 2010

yas : à moins de tenter l’expérience de Christopher McCandless, le protagoniste du film « Into The Wild » (une histoire vraie, adaptée au cinéma, que j’ai vu la semaine passée et je ne m’en suis pas encore remise tellement ça m’a bouleversée!) en fuyant la société et en rejetant tout ce qu’elle apporte, ils vous est difficile de passer à côté de la St…bon vous connaissez la suite^^.

Avant d’énoncer quoique ce soit, je vous concède, d’emblée, le manque d’originalité de ma démarche « poussons un coup de gueule contre la St Valentin » car, je ne crois pas trop m’avancer en disant que les détracteurs de cette fête des « amoureux » doivent sûrement exister depuis l’avènement de cette dernière. N’empêche cette année, un nouvel élément est venu s’ajouter au chocolat, roses et autres petites cartes que certains et certaines ont acheté (je plains les portes feuilles!). Il s’agit du film « Valentine’s Day », dans les salles américaines depuis vendredi passé, 12 février.

A croire que la St Valentin n’est pas déjà une belle arnaque menée de mains de maîtres par les fleuristes et autres vendeurs de chocolat sans que Hollywood s’en mêle! Mais bon des comédies romantiques, il y en a régulièrement, me direz-vous mais « Valentine’s Day» est annoncée comme LA comédie romantique de l’année. Et pour cause des chassés croisés amoureux entre un grand nombre des plus belles gueules du cinéma américain à l’occasion de la St Valentin, ça pue le succès commercial. En effet, « Valentine’s Day » est en tête du box office US devant le fils de Poséidon (Percy Jackson le voleur de foudre) et Benicio Del Toro en mode loup garou (Wolfman).

Personnellement, il y a quelques mois lorsque cette affiche a été révélée, je suis restée bouche bée en la contemplant. Mais une fois que j’ai repris mes esprits de cette déferlante de beaux mecs, la comparaison entre ce film et « Love Actually » s’imposait.  J’ai adoré ce dernier que je revois dès que l’occasion se présente, aussi bien pour tous le panel d’acteurs british qui y joue, leur accent magnifiquement british et leur humeur so british. Reste à savoir ce que vaut le film américain! Mais permettez-moi d’être un peu sceptique car chez les américains, la touche Hollywood rend ce genre de films trop un peu trop lisse et trop parfait.

Mais bon, il faudra voir « Valentine’s Day » pour en juger car malgré l’authenticité de ce petit coup de gueule contre la St Valentin, j’espère, inchallah, voir ce film pour les beaux yeux de Bradley Cooper et de Topher Grace^^. Comme d’autres j’imagine voudront le voir pour les beaux yeux de Julia Roberts qui se fait un peu rare au cinéma ces dernières années, ou pour voir le duo MacDreamy (Docteur Mamour) MacSteamy (Docteur Glamour) à l’écran sans tenues de bloc, bistouris et autres scalpels alentours, ou pour voir les « Taylors » (Swift et Lautner) qui ont fortement alimenté les sites people cet automne, ou encore pour voir les « Gorgeous J » (Jennifer Garner, Jessica Biel et Jessica Alba)….etc, ben, oui, le cast est tellement important que chacun trouvera son compte et encore une fois, c’est ce qui fait le succès de ce film.