Posts Tagged ‘université’

h1

10 choses à savoir sur les profs

18 avril, 2011

Knu : Je l’avoue, pendant toutes mes études, de la maternelle à la fac, j’ai toujours été une élève modèle ; jamais retenue, chassée de la classe où parents convoqués… oui je confirme, maintenant je regrette de ne pas avoir fait plus de conneries, parce que du coup je n’ai pas d’anecdotes à raconter à mes futurs enfants… quelle indigne mère je serai, snif…

Bref, pure question tactique pour avoir les enseignants dans la poche, ou juste que je n’avais aucune raison de me les mettre sur le dos, toujours est-il que pendant quelques semaines, je me suis retrouvée à leur place, et j’aurais bien aimé que tous mes étudiants soient comme moi à leur âge, à savoir plus futés.

Donc pour vous et en exclusivité (comme si ça intéressait quelqu’un) quelques points à savoir sur les profs :

1. L’enseignant entend tout : les rires étouffés, les chuchotements, les blagues débiles et moins débiles, les critiques, tout !! Mais vraiment tout, c’est incroyable comment la réverbération d’une salle de classe peut être aussi bonne. Evitez donc de divulguer un secret à votre voisin pendant un cours…

2. L’enseignant voit tout : sauf cas de myope oubliant ses lunettes. Ma prof de physique devait bien se douter qu’on jouait à Pokémon pendant deux heures.

3. L’enseignant ignore les points 1 et 2 : c’est que tant de remue ménage ça déconcentre grave pour parler (maintenant je comprends pourquoi mon prof d’informatique pétait les plombs au moindre bruit !!), j’en conclu que mine de rien un prof c’est plutôt patient, ça laisse passer plein de trucs, et aussi ça ne le fait pas de gueuler sur tout le monde (sérieux, c’est trop fatigant de crier, n’étant pas habituée la première fois j’ai eu une extinction de voix le soir).

4. L’enseignant devine quand vous mentez : détecteur de mensonge intégré ? Ou mensonges pas assez élaborés ?

5. L’enseignant se fond la tranche le soir en corrigeant vos copies : mieux que le bêtisier de fin d’année, fous rire assurés.

6. L’enseignant se fout de votre gueule avec ses amis et famille : vous vous moquez bien de lui, pourquoi se priverait-il d’en faire de même.

7. L’enseignant vous prend (pour la plupart) pour des idiots : non pas qu’il pense d’office que tout les jeunes le sont, ce n’est pas non plus une question d’intelligence ou de culture, juste qu’à leur yeux plus on fait le malin, plus on passe pour un coco.

8. L’enseignant pense toujours que vous pouvez faire mieux : faut pas se mentir, on peut toujours faire mieux, mais on économise l’énergie pour sauver sa peau en cas d’attaque extraterrestre, qui sait !

9. L’enseignant trouve que c’est facile : « mais qu’est ce que vous pouvez trouver de compliqué à ça !! cos(A – B) = cosA cosB + sinA sinB c’est évident quoi !! ».

10. Quand on devient enseignant on comprend enfin ce que voulait dire nos profs (Ah c’était donc ça) : « Lisez, lisez, c’est comme ça que l’on se fait une culture !! », « Mais pourquoi vous laissez toujours le dernier jour pour réviser ? c’est ridicule!! », « Arrêtez de vous plaindre, à votre âge on faisait aussi des nuits blanches, et on avait même pas de PC ». Finalement ils avaient raison…

h1

Quand je serais grande je serai…

9 juin, 2010

Knu : Fini le bac, bon moi je m’en fous je l’ai eu y a 7 ans (aie le coup de vieux !!), mais nos pauvres candidats vont pouvoir prendre un repos bien mérité, en attendant les résultats. C’est quand même terrible, toute votre vie dépend de ces 4 à 5 jours. Et puis quand enfin survient le soulagement, quand vous vois dites que vous avez réussi, que vos efforts ont abouti, et que tout va bien, là, on vous pose « ZE question !! », plus dure que le bac, oui je dis bien plus dure qu’une question sur l’histoire de l’Algérie au bac… « Quelle filière étudier ?? ».

Mais pourquoi est ce si dur d’y répondre, on a pourtant tous répondu à cette fameuse question existentielle « qu’est ce que tu feras quand tu seras grand ?? ».

Ah c’est mignon les petit garçons qui veulent devenir Spiderman, ou pompier, et les petites filles rêvant d’être princesse ou chanteuse.

Je n’ai jamais rêvé d’être princesse ou chanteuse !! Trop terre à terre dés mon jeune âge, j’ai tout de suite compris que je chantais comme casserole et qu’être princesse ça devait quand même être chiant.

En tout cas moi je savais ce que je ne voulais pas faire, je ne voulais pas être architecte… Parce que quand t’es gosse et qu’on te dit « Alors tu vas être architecte comme tes parents ^^ ?? » tu te demande d’où vient cette logique à deux balles…

Non je ne serai pas architecte !! parce qu’en Algérie ça le fait pas, si y avait de jolie constructions ça se saurait.

Non moi tout ce que je voulais c’est avoir les cheveux longs, porter des jeans et des talons hauts, c’est facile à réaliser ça… Et puis je voulais être écrivain !! Ou faire de la recherche scientifique !! Bah quoi ce n’est pas si dingue que ça, c’est plus réaliste que de vouloir être astronautes.

Quinze ans après résultat des courses ?? J’ai les cheveux longs, je ne porte que des jeans, mais pas de talons…hmm faut y remédier. J’ai la possibilité d’écrire des articles que personne ne lira (même mon blog avec ses 30 visites jours sera plus lu que mes travaux…) je m’apprête à faire une carrière de chercheuse et je suis… architecte…

Tout ça parce que le jour où j’ai eu mon bac, et qu’on m’a posé la fameuse question « qu’est ce que tu veux devenir ?? » je ne savais pas quoi répondre.

Bon ok je l’avoue ça n’a pas été une mauvaise chose. La vie nous réserve plein de surprises, rien n’est totalement négatif ou positif, j’ai fais plein de découvertes et de rencontres, et jusqu’ici je suis contente de mon parcours… mais n’empêche le système d’orientation ça craint -_-.

Donc bon courage aux candidats au bac qui doivent endurer le suspense jusqu’au 6 juillets, et bon courage aux futurs bacheliers pour décider de l’avenir !!!

Sinon vous vouliez faire quoi quand vous étiez petits ???

h1

Et si je me présentais à un concours de beauté?!!

28 février, 2010

Knu : Alors je ne sais pas ailleurs, mais à Batna le 8 mars c’est sacré !! L’après midi entre copines est devenu incontournable, les rues et commerces sont bondés de femmes, et la plupart des adresses qui organisent quelque chose de spécial sont déjà complètes à cette heure-ci.

Donc à l’occasion de la journée de la femme, la cité universitaire « Mehdaoui Khadidja » de Batna, a eu la bonne idée d’organiser un concours de beauté, « Miss université » !!!

Le concours est ouvert aux résidentes et non résidentes à partir du 1er mars.

Les concurrentes passeront par 4 étapes d’élimination pour arriver aux dix finalistes, qui ne seront pas jugées que sur le critère de beauté, mais aussi sur la personnalité. Ces demoiselles ainsi que les membres du jury feront des visites au centre de l’enfance assistée, la radio des Aures, et une petite balade à Timgad et ses ruines. Avec tout ça, et le temps passé ensemble, le jury pourra se faire une idée sur les caractères.

Le concours est aussi ouvert aux filles portant le foulard… en même temps si c’était pas le cas il y aurait pas grand monde à se présenter… donc désolée y aura pas le fameux défilé avec maillots XD.

Je parle de ce concours, parce que c’est la première fois qu’il y a un tel évènement à Batna, il parait que les chawi sont préservateurs. Mais même si le concours n’ira pas plus loin (pas de qualification à Miss Algérie à la clé) l’initiative reste  très bonne, et j’espère qu’elle entrera dans la tradition, car je ne doute pas que beaucoup de jeunes demoiselles n’hésiteront pas à tenter leur chance, ce n’est pas tous les jours qu’on peut se vanter de gagner un concours de beauté ^^.

Au passage il faut savoir que Miss Algérie 2009, Samah Gahfaz, fut élue Miss Globe 2009 en Albanie parmi les Miss du monde entiers. Originaire de Tébessa, elle vit a Alger et y travaille comme architecte et mannequin professionnel, elle a 25 ans et mesure 1m75. Comme quoi les algériennes sont jolies.

Bon moi aussi je suis algérienne, architecte, 24 ans, Tébessa c’est à 200km et je fais 1m70 avec des talons, aller je me lance \o/.

Donc rendez vous au théâtre régional le 7 mars pour connaître les résultats de Miss université de Batna !!!… et mince j’ai contrôle ce jour là… un rêve qui s’écroule, adieu ma carrière de miss T-T.

Source le quotidien « El nasr » du 27 février 2010.